"Wheelcome" : bienvenue sur le blog "handicap friendly"

Les réseaux sociaux sont des outils formidables pour raconter ses expériences personnelles, et ainsi, nous donner l’occasion de voir notre environnement sous un jour auquel nous n’aurions jamais pensé. Le Web a également l’avantage d’être plutôt accessible et c’est tant mieux, car cela nous permet de tomber sur des pépites comme le blog « Wheelcome ».

LOGO macaron.jpgLe premier aspect de Wheelcome, c’est de raconter les expériences quotidiennes de l’auteure : Charlotte, 22 ans, personne à mobilité réduite, étudiante en master, accroc aux macarons, et pourfendeuse de l’accessibilité des transports en communs parisiens tel que Le Parisien et le Figaro l’ont relayés. Le deuxième aspect, c’est un humour débordant pour raconter ses tranches de vie. Les sujets sont déjà évocateurs de cet esprit :

  • Comment réagir quand son fauteuil électrique tombe en panne à 4 heures du matin au milieu d’un nightclub parisien ?
  • Comment utiliser son ingéniosité et son handicap comme des atouts pour pénétrer les coulisses d’un concert et rencontrer son idole ?
  • Comment utiliser son charme et son handicap pour avoir une place réservée aux personnes à mobilité réduite dans un concert, sans être passé par le numéro spécial payant ?
  • Le top ten des phrases adressées aux personnes en situation de handicap, sensées être gentilles mais en réalité déplacées ou condescendantes
  • Comment garder son calme quand aller acheter des macarons devient une odyssée périlleuse à cause de la RATP ?

Le blog est encore tout jeune et compte une dizaine d’articles, mais déjà les internautes viennent commenter les articles. Il s’inscrit dans la veine des blogs où l’auteur prend du recul sur lui-même grâce à l’autodérision, et montre le côté comique des moments heureux comme malheureux de la vie. Etant donné l’âge de l’auteure, les jeunes se reconnaitront plus dans ce rythme de vie. Cependant, avec une écriture simple, voire familière, et un humour efficace, le blog ne vise pas un public en particulier.

La Délégation apprécie ce genre de blogs qui montrent que si on est en situation de handicap, et que la vie est peut-être plus frustrante que celle d’un valide quand on est fauteuil, cela n’empêche pas d’avoir une vie bien remplie, un épanouissement personnel ou simplement une joie de vivre.

Nous vous invitons à visiter le blog Wheelcome, sans modération, bien au contraire.

Les commentaires sont fermés.