16/08/2011

La cohabitation du handicap et de la virtuosité...

19769046.jpg

Demain, 17 août 2011, sortira un film documentaire retraçant la vie à 200km/h d'une personne en situation de handicap des plus connues : Michel Petrucciani. Comme en témoigne l'affiche du film, ci-contre, Michel Petrucciani s'est illustré en tant que pianiste, et notamment dans le registre du jazz, où il a laissé son empreinte. Son ascension dans la maîtrise du piano, un des instruments les plus complexes, n'aura pas été un plaisir total ; il est atteint de la maladie des os de verre, et chaque nouvelle expérience dans la musique s'accompagne de fractures des os. C'est aussi cette maladie qui limitera sa croissance, et lui donnera sa taille de 91 cm à l'âge adulte.

Ce film, réalisé par Michael Radford, raconte chronologiquement la vie du pianiste virtuose, en utilisant les témoignages des gens qui ont croisés sa route : famille, musiciens, journalistes... Passionné autant par la vie que par la musique, ce sera un bon vivant, habile avec l'humour, très attiré par les femmes, et qui ne cachera pas, durant ses dernières années à New-York, s'être laissé prendre aux excès que connaissent les grandes stars...

19764895.jpg

Le film révèle néanmoins la face cachée du français : derrière la carapace de l'humour et de l'autodérision, derrière cette qualité de ne jamais se plaindre, il y a une grande souffrance. La souffrance du handicap, tant physique par les fractures, que psychologique et morale par les épreuves qu'il éprouve tous les jours. Il regrettera aussi d'avoir transmis sa maladie à son fils Alexandre...

C'est un film à voir, rien que pour essayer de comprendre le personnage, ses rêves, son ambition dans la musique, malgré son handicap présent au quotidien.