25/09/2017

Le métro Parisien, l'un des moins accueillants pour les fauteuils roulants

Chers(e) adhérents(e),

Chers(e) bénévoles,

Paris, qui multiplie les cocoricos depuis l'obtention des Jeux olympiques de 2024, ne se vantera pas d'une autre distinction : celle de pire ville pour l'accès du métro aux personnes en fauteuil roulant, parmi les sept agglomérations étudiées par le "Guardian".

Le quotidien britannique a eu une idée lumineuse : montrer la carte du métro de ces villes (Tokyo, Barcelone, Londres, Paris et trois cités aux Etats-Unis) et la même carte réduite aux seules stations accessibles aux personnes handicapées en fauteuil.

Évidemment, les cartes se dépeuplent dans leur seconde version. Seules deux cités ont réussi à avoir 100% d'accessibilité : Los Angeles (93 stations sur 93 pour la métropole californienne) et Washington (91 sur 91 dans la capitale fédérale). L'avant-dernier réseau, avec 50 stations sur 270, est le métro de Londres – le plus vieux du monde.

Mais le pire, de très très loin, est le métro parisien. Vrai qu'il est parfois beau : le "Guardian" rappelle les entrées de stations conçues par l'architecte Hector Guimard dans un style Art nouveau. Mais pour le reste... Il ne compte que 9 stations sur 303 entièrement accessibles (6 autres ont des rampes mais nécessitent l'assistance d'un agent). Ces 9 stations sont exclusivement sur la ligne 14, dernière-née du réseau parisien, ouverte en 1998.

http://m.nouvelobs.com/societe/20170921.OBS4985/le-metro-...

 

Écrire un commentaire