15/09/2014

Communiqué de presse

logo APF.jpg

Reflexe handicap.org.jpg 

 

Le mercredi 10 septembre 2014

Communiqué de presse

 

 

Projet de loi Adaptation de la Société au Vieillissement

Les personnes en situation de handicap s’inquiètent du devenir des Maisons départementales des personnes handicapées en Ile de France !

 

Alors que le projet de loi relatif à l'adaptation de la société au vieillissement est en discussion cette semaine à l’Assemblée nationale, l’Association des paralysés de France (APF) tient à rappeler que ce texte qui concerne les personnes âgées, impacte directement les personnes en situation de handicap et leur famille.

 

Depuis la loi handicap de 2005, les attentes des personnes en situation de handicap et de leur famille dans le Val de Marne, en Ile de France, sont considérables vis-à-vis des dispositifs d’accès aux droits que sont les Maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) : une amélioration du fonctionnement et des moyens actuels est indispensable.

 

Le conseil départemental APF du Val de Marne déplore que ce projet de loi ne prévoie aucun moyen supplémentaire et qu’au contraire, il ouvre également les groupements d’intérêts publics (GIP) MDPH aux personnes âgées ! 

 

Comment les MDPH dans leur grande majorité en Ile de France, la MDPH du Val de Marne, déjà en grande difficulté, pourront-elles absorber de nouvelles missions sans moyens supplémentaires ? 

 

Les élus du Conseil Départemental APF du Val de Marne demandent d’urgence l’amélioration des moyens et du fonctionnement de la MDPH du Val de Marne, afin de répondre à tous les besoins des personnes en situation de handicap et de leur famille.

 

Comme le rapport de Denis Piveteau, conseiller d’État, vient de le rappeler : les MDPH sont le pivot fondamental dans le parcours de vie des personnes en situation de handicap et de leur famille. 

 

Alors que le dispositif actuel présente déjà de nombreux dysfonctionnements en Ile de France, les parlementaires vont étudier la mise en place des Maisons de l’autonomie (MDA) qui ont pour objectif d’accueillir les personnes en situation de handicap et leur famille ainsi qu’un public supplémentaire conséquent et nombreux - les personnes âgées dépendantes. 

 

Comment ces dispositifs vont-ils pouvoir répondre aux besoins de tous ? S’oriente-t-on vers un système qui sacrifie les uns pour mettre en place des dispositifs pour les autres ? 

 

     Au risque de proposer des dispositifs d’accès aux droits au rabais ?

 

 

Les élus du Conseil Départemental APF du Val de Marne, renouvellent leur demande concernant la mise en place de moyens supplémentaires et cohérents qui garantissent un égal accès aux droits pour tous, quel que soit leur âge, dans l’esprit et la lettre de la loi handicap de 2005. 

 

Mesdames, Messieurs, les sénateurs, les députés, chers élus du Val de Marne, d’Ile de France en charge des questions de la santé et du handicap dans vos communes, les élus du Conseil Départemental APF du Val de Marne, sollicitent votre mobilisation la plus concrète, la plus réactive, afin que vous puissiez intervenir très directement grâce à votre influence républicaine, sur les textes en préparation !

 

Au 1er janvier 2014, 83 029 personnes avaient au moins un droit ouvert à la MDPH du Val-de-Marne, ce qui représente 6,16% de la population val-de-marnaise. En prenant en compte le nombre de ménages du Val-de-Marne, on note que 15% de ces ménages sont concernés.

  2009 2010 2011 2012 2013

Evolution

2012/2013 

Demandes 

déposées

50 011

55 232 57 585 61 435 65 561 + 6,7%

Décisions

prises

54 811 52 563 64 493 63 235 64 792 + 2,4%

 

Ainsi, près de 205 000  val-de-marnais sont-ils concernés par le handicap !

 

Les élus du Conseil Départemental APF du Val de Marne, demandent aux sénateurs, députés Val de Marnais qu’ils expriment leur soutien le plus affirmé, leurs positions, leurs réponses, afin que les évolutions territoriales, que les répercussions de la Loi MAPTAM, la mise en place de la Métropole du Grand Paris n’oublient pas les personnes handicapées, les personnes âgées, leurs familles !

 

Aux élus val-de-marnais siégeant dans les deux assemblées de soutenir les propositions d’amendements proposés par l’Association des Paralysés de France !

 

 

Pour le Conseil Départemental APF du Val de Marne,

 

C.Boulanger-Reijnen

 

Représentant régional APF

 

 

           DELEGATION DEPARTEMENTALE APF

           34 rue de Brie

           94000 CRETEIL

           tél : 01 42 07 17 25

           fax : 01 48 98 42 65

           apf94.blogs.apf.asso.fr

           http://www.reflexe-handicap.org/g-compensation/

 

 

 Pour voir l'article, cliquez sur :

 94.Citoyens.com