11/03/2014

Quelles priorités municipales en matière de handicap?

Le média 94.citoyens.com reprend les initiatives de notre Conseil Départemental à l'heure des élections municipales. Vous trouverez ci-dessous l'article complet, et notamment les cinq priorités de notre Représentant départemental (Ci-contre, le lien vers l'article original sur 94.citoyens.com) :

Affiche Elections Municipales-1er tour.jpgAlors que la loi sur le handicap de 2005 projetait une accessibilité complète en 2015, les villes sont encore loin du compte et les communes ayant mis en œuvre des PAVE (Plan de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics) restent minoritaires. A quelques jours des élections municipales, à l’heure des engagements de campagne, qui sur la non-augmentation des impôts, qui sur le logement ou la sécurité, les personnes concernées par le handicap aimeraient bien que cette question fasse aussi l’objet d’engagements.

FR3 IDF 11 02 2013.jpgAprès avoir proposé aux villes de répondre à un baromètre, l’APF (Association des paralysés de France) propose aux 194 candidats de se positionner sur ce sujet (télécharger le baromètre). Et en attendant les réponses, Claude Boulanger-Reijnen, responsable régional de l’association, résume les cinq priorités qu’il souhaite que les candidats fassent siennes dans les trois ans.

1° Mise en accessibilité de tous les établissements scolaires communaux dans le cadre d’un rétro-planning budgété.
2° Diagnostic de l’accessibilité du parc locatif social afin de connaître le nombre de logements accessibles.
3° Diagnostic de l’accessibilité des cabinets médicaux
4° Mise en accessibilité de tous les lieux de loisirs (piscines, théâtres, cinémas…)
5° Adaptation de transport local aux personnes en situation de handicap (ce qui passe à la fois par la mise en accessibilité des navettes locales et par la coordination plus efficace du partenariat avec les autres communes et la direction territoriale RATP du Val de Marne pour travailler en coopération sur l’accessibilité du matériel roulant)

Affiche Elections Municipales 2014.jpg« Il faut d’urgence poser le diagnostic, en rendre compte, et budgéter un programme d’investissement pluriannuel pour le mettre en oeuvre« , résume-t-il. Concernant le
handicap mental et autistique, le conseiller du Ceser prêche pour une sensibilisation des commerçants et agents pour réagir de manière appropriée.

Les commentaires sont fermés.